Un correcteur de louvoiement

VR Motorisé

Conduite anti-louvoiement

#getProduitMarqueDetail.ProduitMarqueNom#

Nous savons tous que les manufacturiers tentent d’exploiter au maximum la résistance des châssis sur lesquels ils construisent leurs véhicules récréatifs. Cette habitude a souvent pour effet de diminuer la stabilité du véhicule. La personne au volant doit donc constamment corriger la tendance du VR au louvoiement afin de garder le cap. Cette situation engendre chez le conducteur stress et fatigue pouvant avoir des conséquences néfastes sur la sécurité des occupants du véhicule.

Heureusement, ce problème peut facilement être corrigé par l’ajout d’un correcteur de louvoiement sur le train avant. Ce système agit à la façon d’un amortisseur qui diminue le débattement vertical d’une roue. Le correcteur de louvoiement fait sensiblement la même chose, mais à l’horizontale. En créant une résistance au mouvement, il aide à garder les roues dans l’axe, réduisant ainsi la nécessité de faire osciller le volant de gauche à droite pour demeurer dans la voie de circulation.

Jusqu’à maintenant, le correcteur de louvoiement était particulièrement apprécié des caravaniers possédant des VR de classe C et certains modèles d’entrée de gamme de classe A.  Voilà maintenant que l’entreprise Vulcanisation JB a développé un système de fixation permettant de l’installer sous les véhicules de classe B.  Commercialisé sous le nom de Safe-T-Plus, cet appareil ne nécessite aucun entretien et peut être installé sur les VR de classe B construits sur une plateforme Ford, Dodge, GM ou Chevrolet.